Propriétés de Thomas Garcia. Utilisation permise uniquement par Tourisme Sarrebourg Moselle Sud. Aucune autre utilisation ou cession de droits, même partielle, n'est autorisée sans autorisation écrite de Thomas Garcia.
J'ai testé pour vous

J'ai testé pour vous : le sentier photos !

J’ai testé, le sentier photos : La biodiversité au fil de l’Oh* pour vous !

Aimeriez-vous avoir la possibilité de plonger au cœur de la biodiversité préservée du territoire de Sarrebourg Moselle Sud ?

Oui ? Alors suivez-nous dans cette découverte.

*référence à Terres d’Oh : Destination qui répertorie les sites et prestations touristiques autour des canaux de la Sarre et de la Marne au Rhin.

A prévoir

Pour que tout se passe au mieux 

  • De bonnes chaussures de marche
    ou
  • un moyen de mobilité douce (type vélo) réservation possible directement via la base de loisirs de Mittersheim
  • Un imperméable en cas de météo capricieuse
  • Un smartphone
  • Un moyen de transport pour se rendre jusqu’au port de Mittersheim

Et pourquoi pas sur l'eau?

A bord d'un bateau

Vous pouvez également découvrir ce parcours par le biais d’un bateau au départ du port du Houillon!

pour plus d’informations cliquez ici

Nous voilà le jour de la visite !

Samedi 18 septembre : 9h, Je suis sur place

N’ayant pas voulu profiter de cette matinée toute seule, j’ai embarqué 2 amis et ma nièce de 10 ans.
Nous nous sommes garés à l’entrée du port de Mittersheim, l’accès a été très simple, pourtant nous ne sommes pas du coin.
Nous n’avions pas de vélo donc nous avions prévu le coup en réservant des vélos à assistance électrique à la base de loisirs de Mittersheim, nous n’avions jamais testé ce type de vélo avant, l’occasion était alors parfaite. Cela nous a coûté 20€/personne pour la demi-journée.

Après avoir récupéré nos vélos nous nous sommes avancés sur le port afin de trouver le premier panneau explicatif du sentier. En lisant, des touristes Hollandais qui étaient amarré pour la journée nous ont rejoints. Ils parlaient anglais avec nous et on pu également profiter du sentier photo car le panneau explicatif était trilingue français/anglais/allemand.

Nous avons flashé le QR code et nous sommes tombés sur un site internet dédié au sentier, avec des explications plus approfondies.

Nous avons ensuite enfourché nos vélos pour aller à la rencontre de la première photographie

Un grand soleil nous a accompagné, le vent créé par la vitesse du vélo était très agréable et nous à permis de ne pas avoir trop chaud.

Nous apercevons le premier panneau au loin, sur notre gauche, un paysage en vue aérienne prénommé « survol d’un concentré de biosphère », on se laisse à imaginer quels sont les animaux qui pourraient vivre dans cet habitat, peut-être y a-t-il des espèces que l’on ne soupçonnait pas dans la région ?

Crédit : l'HympalaPhotographie

Nous avons à nouveau pris nos téléphones pour lire le descriptif du cliché sur le site internet, nous avions gardé la page ouverte, mais si nous ne l’avions pas fait il n’y avait pas mort d’homme, le QR code se retrouvait sur chaque panneau photo.

Puis nous avons poursuivit notre route en ayant tous nos sens en éveils, dans l’espoir de voir un animal et d’admirer pleinement la beauté de la nature.
Quelle ne fût pas notre joie lorsqu’une aigrette a pris la décision de se poser, à quelques mètres seulement de nous, puis de prendre son envol pour aller attraper un poisson et s’en nourrir.

Ma nièce s’est empressée de prendre en photo ce fabuleux spectacle et cette aigrette si proche de nous. Il était vraiment heureux d’avoir pu voir un si grand animal de si près.

Nous avons ensuite continué notre route jusqu’au panneau ou figurait un écureuil ,à croquer, sur une photographie nommée « tout en équilibre », elle portait bien son nom, parce que l’écureuil du cliché, fait l’équilibriste entre deux branches d’un arbre, pour manger un gland.

Crédit:Dominique Lorentz
Crédit l'HympalaPhotographie
Crédit l'HympalaPhotographie
Crédit l'HympalaPhotographie

Sur le chemin du retour, nous avons croisé la route de quelques bateaux.

Nous sommes arrivés au niveau d’une écluse en même temps qu’un bateau, ce qui nous à permis d’assister au fonctionnement de cette dernière, encore un moment agréable et qui a beaucoup plu à mon neveu.

Une fois de retour au port de Mittersheim, nous avons profité d’un espace pic-nic pour déjeuner, et échanger sur notre visite matinale.

Puis nous avons rendu les vélos à notre loueur, qui était très sympathique et nous à conseillé de profiter d’un espace de jeu gonflable, installé sur le lac et disponible depuis la plage du centre de loisirs de Mittersheim. Voilà donc notre programme de l’après-midi.

Nous avons appris beaucoup de petites anecdotes:

saviez-vous qu’un cerf pouvait peser jusqu’à 180 kilos ? que le roi Arthur était surnommé le sanglier de Cornouailles ? qu’un Milan royal pouvait vivre jusqu’à 26 ans ? ou encore que les écureuils, en cachant leurs graines partout et en les perdants, luttaient sans le savoir contre la déforestation ?

La prochaine fois, nous ferons l’autre partie du sentier en partant de Diane-Capelle, soyez-en sûr !

 

Mallaury Appel

Je suis chargée de l'animation et du marketing digitale pour l'office de tourisme. En gros, je touche à tout ce qui se rapporte à la communication digitale, et c'est vraiment un métier passionnant!

Météo
Aujourd'hui
matin 10°
après-midi 13°
Demain
matin 10°
après-midi 13°
Après-demain
matin 10°
après-midi 13°
coups de coeur